Comprenez bien l'incidence du Showrooming sur l'activité de votre commerce ! (1re partie, le constat)

Opinions & analyses

Les incidences négatives du showrooming sur le commerce physiqueMatthew Brown a écrit récemment un article intéressant sur PFS Web. Ce billet présente 6 incidences du "showrooming" sur l'activité du commerce de détail. Le showrooming a plusieurs facettes, mais on emploie généralement ce terme pour expliquer cette nouvelle tendance des clients à se déplacer dans un commerce physique pour regarder, tripoter, et essayer les produits ...sachant qu'ils ne l'achèteront pas ! Comme dans un show-room donc. Le but étant parfois de découvrir des produits ...puis de les acheter sur le web ou ailleurs !

Ce n'est pas si nouveau me direz-vous. Oui, mais le web et surtout les smartphones ont énormément amplifié le phénomène. Bien sûr, il n'y a pas que le showrooming subi, de nouveaux types de commerces et de synergies web/commerce physique se créent à partir de cette nouvelle pratique, mais nous allons nous concentrer dans cet article sur les aspects négatifs et les manières de le neutraliser au moins en partie.


Afin de bien comprendre le phénomène du showrooming associé aux nouvelles technologies, parlons des applications (logiciels téléchargeables facilement sur le smartphone) et des clients :

- Les applications : Sur leur smartphone, les clients trouvent quantité d'applications ingénieuses et parfois surprenantes. On trouve ainsi des applications (gratuites ou à faible prix) permettant de scanner un produit n'importe où grâce à la caméra de son smartphone. Ce dernier étant connecté au web, l'application pourra se connecter (en quelques secondes et sans quitter le magasin) à divers sites et bases de données afin d'afficher les caractéristiques du produit, les commentaires clients ...et les meilleurs prix trouvés sur le web et chez vos concurrents !

Cela semble évident à notre époque, mais quand on y réfléchit, c'est quand même dingue ! Qui pouvait imaginer il y a encore quelques années que la ménagère de moins de 50 ans aurait bientôt son scanner de poche et une connexion instantanée à une base de données nationale ou mondiale sur les prix et la concurrence ?!

showrooming

Concrètement, le quidam se rend dans votre magasin, pointe un de vos produits avec son smartphone, et obtient presque instantanément les 10 meilleurs prix sur le web pour cet article... Sans compter qu'il pourra voir qu'il existe d'autres variantes de ce produit (avec options, couleur différente, etc.), vérifier les notes que les consommateurs ont attribuées à ce produit, etc.

Mais ça va même plus loin, puisque Matthew Brown nous explique qu'aux Etats-Unis il y a par exemple un e-commerçant important qui a lancé une application de scanner qui permet à l'utilisateur d'avoir 5% de remise sur tous les articles scannés dans un magasin par exemple, cette réduction étant valable chez l'e-commerçant uniquement bien sûr, e-commerçant qui a déjà probablement un prix inférieur à celui du magasin...

Publicités
JDC
Avec 27 agences locales implantées en France,
JDC est incontournable pour tout équipement professionnel
d'un commerce : 350 collaborateurs, plus de 20 ans
d'expérience, assistance et formation locales !

JDC
JDC
LINEOSOFT
Une gamme de logiciels de caisse enfin simple et de très bon rapport qualité-prix.

Notre but, vous proposer :

JUSTE CE QU'IL
VOUS FAUT
AU MEILLEUR
PRIX !
  Logiciel de caisse
LOGICIEL DE CAISSE
 
 


Donc, non seulement la technologie laisse la possibilité au client de prendre un magasin pour un showroom, mais en plus certains concurrents pourront même les inciter à le faire ! Et cette tendance va probablement s'intensifier...

showrooming

Les clients : Pas de chance, devinez quelle clientèle est la plus à même de pratiquer le showrooming ? Les clients assez jeunes et aisés bien sûr. Bref, ceux qui consomment beaucoup... C'est d'ailleurs pour cela que la catégorie de produits la plus touchée par le showrooming est l'électronique grand public (smartphones, tablettes, consoles de jeux, ordinateurs, iPods...).

Mais les utilisateurs de mobiles flairant les bonnes affaires ne se limitent pas à la clientèle jeune et aisée... Petit à petit, de nouvelles pratiques s'installent chez les consommateurs. Ces derniers sont de plus en plus informés, par le web, par les réseaux sociaux, etc.

étude sur l'utilisation des mobiles dans le magasin

Une étude récente américaine, portant sur 6500 consommateurs, montrait que plus de 50% des consommateurs avaient déjà comparé les prix sur leur mobile à l'intérieur même du magasin physique qu'ils étaient en train de visiter, c'est vraiment énorme...

Alors, comment faire pour essayer de limiter le problème dans un premier temps, puis d'essayer d'en tirer parti ?
Nous en parlerons dans la deuxième partie de l'article.


RETENIR OU PARTAGER


Article précédent             Commenter