Easy Boulangerie : Le test complet !!

Test de fonctionnalité

Note : 3.1/5 (181 notes)

 

Easy Boulangerie est un logiciel de caisse relativement récent. Édité par SoluScan, il se veut résolument simple et moderne. Là-dessus, le pari est réussi, l'interface est entièrement tactile (ou à la souris), sans aucun menu déroulant.

C'est un produit conçu pour les boulangeries, traiteurs, sandwicheries, salons de thé, épiceries fines, en fait tous les types de commerce qui ont besoin de fonctions de caisse et de gestion simples.

L'écran de caisse

L'installation

Une fois le fichier téléchargé et le CD lancé, il n'y a juste qu'à cliquer sur le programme d'installation et suivre les indications à l'écran. Le logiciel s'installe rapidement et dès le démarrage, le logiciel vous propose d'installer des données (articles, caisse, clients...) de démonstration, très pratique pour évaluer le logiciel ou s'entraîner !

L'accueil et l'organisation du logiciel

Dès le lancement du logiciel, l'utilisateur est accueilli par un menu en 3D du plus bel effet. OK, c'est un peu gadget et pas si pratique finalement, mais un peu d'animation ne fait pas de mal ! Easy Boulangerie est organisé en trois modules : Caisse (vente et encaissement), Paramétrage (Réglage du logiciel), et Gestion (clôtures, clients, statistiques...).
-----

Menu 3D d'Easy Boulangerie 

Cliquez sur les images pour les agrandir

C'est clair et de suite compréhensible. L'utilisateur n'est pas noyé dans quantité de menus abscons, un bon point !

L'ergonomie

Tous les modules du logiciel ont exactement la même ergonomie. C'est le minimum, vous me direz ! Oui, mais ce n'est pas si courant... Par exemple, des logiciels assez anciens se sont vu ajouter plusieurs couches de modules ou de fonctionnalités au fil du temps, sans que l'interface ait vraiment évolué. Avec Easy Boulangerie, on n'est vraiment pas dans cette problématique. Le logiciel est à la fois simple et bien conçu ergonomiquement.

Comme on l'a vu, il n'y a pas de menus déroulants. On accède aux fonctionnalités très rapidement grâce aux boutons situés à l'écran. Là aussi, l'utilisateur n'est pas noyé sous le nombre de boutons, on s'y retrouve donc rapidement.
 

Le menu de gestion d'Easy Boulangerie

L'utilisation tactile

Résultat des observations précédentes : le logiciel est parfaitement utilisable avec un écran tactile, il est même conçu pour cela et il est très à l'aise sur un PC équipé d'un écran tactile ou un terminal point de vente tactile.

L'organisation des articles

Les articles (baguette, éclair au chocolat, etc.) sont organisés en "familles". Ces familles sont importantes aussi bien pour les statistiques que pour la saisie en caisse.

En effet, sur l'écran de caisse, les articles sont classés en familles. Par exemple, si vous sélectionnez la famille "pains", tous les articles de type baguette, pain de campagne, pain complet, ficelle, etc., seront affichés à l'écran.
 

Les familles d'articles

Une icône (image ou photo) peut être affectée à la famille, ce qui permet de vite l'identifier.

Vous pouvez changer l'ordre des familles grâce à deux boutons "monter" et "descendre", c'est simple et efficace.

Les articles

Là aussi, la liste des articles est très bien présentée. Vous pouvez facilement afficher les articles d'une seule famille, et tous les articles du même type sont également de la même couleur.

Il est en effet possible d'affecter une couleur d'écriture et de fond à chaque article. Ces couleurs peuvent donc servir à définir des sortes de "sous-familles". Par exemple, vous créez une famille "pâtisseries". Vous pouvez alors indiquer que toutes les tartes et tartelettes présentes dans cette famille seront affichées en vert, alors que les entremets seront par exemple affichés en rouge.

En caisse, lorsque vous sélectionnerez la famille "Pâtisseries", vous identifierez immédiatement les tartes puisqu'elles seront affichées en vert. En pratique, cela fait vraiment gagner du temps.
 

La fiche de l'article est ultra simple : en gros, vous tapez le nom du produit (sur le clavier tactile à l'écran ou sur un clavier traditionnel), vous lui affectez une famille, un prix de vente, éventuellement une couleur, et puis c'est tout !

Simple et rapide encore une fois. Bien sûr, ça a ses inconvénients : pour l'instant, le logiciel ne gère par les prix d'achat (et donc les commandes fournisseurs), les stocks, l'inventaire, les rayons, les codes-barres, les comptes comptables, les commissions, etc.

C'est à vous de voir si vous avez besoin de ces fonctionnalités. Résolument, le logiciel a une approche simple et intuitive : tout est fait pour que le logiciel reste très accessible à des non-informaticiens.

Dans la fiche article, vous pouvez tout de même indiquer plusieurs prix de vente :

- Prix pour la consommation sur place, par exemple dans le cadre d'un traiteur ou d'un salon de thé

- Prix pour la vente à emporter

- Prix pour la livraison (si la boulangerie livre par exemple des collectivités ou des restaurants)
 

Les prix sur place, à emporter, et à livrer

Chacun de ces prix peut bien sûr être différent, et la T.V.A peut être également différente selon le tarif, ce qui permet par exemple de gérer automatiquement la T.V.A "sur place" (19,6%) et la T.V.A. "à emporter" (5,5%), l'État, malgré toutes ses promesses, nous faisant toujours tourner en bourrique avec cette histoire de T.V.A....

Vous pouvez également indiquer si vous voulez gérer la fidélité sur cet article (nous en parlerons plus bas), et vous pouvez même indiquer une imprimante de fabrication, cela permet de commander le produit en cuisine dès qu'il est facturé en caisse.

Par exemple, si vous êtes traiteur, dès qu'un plat est commandé par un client, un ticket de commande peut s'imprimer en cuisine. Soyons francs, c'est assez peu utilisé dans ce cas, les plats étant bien sûr préparés à l'avance chez un traiteur, mais cela peut permettre par exemple au cuisinier de voir ce qui est consommé au fur et à mesure de la venue des clients.

Cela peut aussi bien sûr servir d'imprimante "mouchard", le ticket pouvant s'imprimer dans le bureau du gérant par exemple.

Enfin, Easy Boulangerie gère les articles génériques. C'est-à-dire, les articles dont le prix sera tapé en caisse au moment de la vente. Pour ces articles, une unité de vente (kilo, gramme, litre, etc.) peut être indiquée, de sorte que si vous tapez le poids d'un article en caisse, le prix de vente sera automatiquement calculé.

Les menus

Le logiciel gère aussi les menus. Par exemple, si vous proposez à vos clients un menu du jour "Sandwich, dessert, boisson", vous pourrez créer ce menu dans le logiciel, en indiquant pour chaque élément (sandwich...), le choix proposé au client.
 

Les menus dans Easy Boulangerie

Par exemple, pour le sandwich du menu, vous pourrez indiquer que le client peut choisir entre le sandwich au thon et le sandwich au poulet.

En caisse, le choix sera présenté au vendeur, et il n'y aura plus qu'à sélectionner les éléments choisis par le client. Bien sûr, vous pouvez aussi créer un menu comme un simple article, sans avoir besoin de le décomposer. Là aussi, les prix "sur place", "à emporter", et "à livrer" sont gérés.

Les clients

Bien sûr, en boulangerie, les clients sont souvent gérés de manière anonyme, mais dans le cadre d'une carte de fidélité, pour les clients en compte, et pour les clients à livrer, il est utile de pouvoir identifier chaque client.

Easy Boulangerie gère un fichier client. Chacun de ces clients peut avoir une fiche dans le logiciel, avec ses coordonnées, le détail de ses achats, ses factures restant à régler, ses livraisons, etc. Il est à noter qu'il est possible de mettre certaines indications utiles (porte, étage, etc.) dans les coordonnées du client.
 

Gestion des clients

Il n'y a pas par contre d'adresse de livraison différente de l'adresse de facturation.

Pour les clients en compte, il sera possible d'imprimer toutes les factures d'une semaine ou d'un mois par exemple. Une interface permet de voir et de gérer les factures payées et non payées.

Les vendeurs et les utilisateurs

Chaque vendeur peut être identifié dans le logiciel. On peut lui attribuer des autorisations et des interdictions d'actions. La liste de ces actions est très claire et permet de savoir ce qu'on laisse faire ou non à chaque vendeur.

Par exemple, on peut interdire à un vendeur d'annuler un ticket de caisse, de faire une remise, d'offrir un article, d'accéder aux paramétrages du logiciel, d'ouvrir le tiroir-caisse via le logiciel, etc.
 

Gestion des vendeurs

En caisse, le vendeur devra taper son mot de passe à l'écran. Selon les paramétrages, il devra le faire à chaque vente ou seulement à l'arrivée sur l'écran de caisse. S'il a besoin de faire une action qui lui est interdite (annuler un ticket, etc.), il pourra appeler un manager, celui-ci tapera son code, et l'action pourra alors être faite.

Point intéressant : dès que l'action sera terminée, l'écran de caisse reviendra de nouveau en mode "vendeur", certaines actions seront donc toujours verrouillées.

Il est aussi possible d'utiliser des cartes magnétiques (badges) pour identifier les vendeurs, ainsi que les fameuses puces Dallas, bien que ces dernières ne sont gérées pour l'instant que comme de simples badges, ce qui est dommage.

Un mode "école" permet de former les nouveaux vendeurs sur le logiciel.

L'écran de caisse

L'écran de caisse est assez clair, bien que les touches de quantité soient bizarrement placées. On retrouve nos icônes de familles et d'articles. Chaque fois que l'on clique sur une famille, la liste des articles de cette famille est affichée à l'écran. Il ne reste plus qu'à cliquer sur les articles achetés pour les ajouter au ticket.

Pour vendre par exemple 3 croissants et 2 pains aux raisins, il suffit de cliquer sur la touche "3" puis sur la touche "croissant", et sur les touches "2" et "pain aux raisins".
 

L'écran de caisse

Le ticket de caisse en cours est affiché à l'écran. On peut ainsi très facilement contrôler ce qui est en train d'être vendu.

Des touches permettent de faire des remises, des offerts, de modifier les quantités, de supprimer un article, etc. Bien sûr, comme on l'a vu, encore faut-il que l'utilisateur ait le droit de faire toutes ces actions.
 

Ticket de caisse à l'écran

Une touche "règlement express", très pratique en boulangerie, permet d'encaisser très rapidement un client. On peut sinon sélectionner le mode de règlement adéquat, y compris les titres-restaurants et les crédits clients.

Pour les titres-restaurants, un paramétrage permet d'indiquer si le commerce rend ou non la monnaie sur ces titres (rappel : il est interdit de rendre la monnaie sur les titres restaurant). Par contre, il n'y a pas encore de possibilité d'imprimer automatiquement un ticket d'avoir à la place du rendu-monnaie, ce qui est pourtant de plus en plus populaire, surtout dans les quartiers de bureaux.
 

L'encaissement détaillé

Easy Boulangerie gère aussi les tickets en attente. C'est-à-dire que si vous avez commencé une vente, mais que finalement le client hésite sur des produits ou cherche sa monnaie, vous pouvez mettre le ticket en attente, encaisser un autre client, et reprendre ensuite le premier ticket.

La gestion de la fidélité

Le logiciel propose un système de carte de fidélité simple. Malheureusement, il n'y a pas beaucoup de variétés dans les méthodes de fidélisation. En fait, la seule méthode proposée se base sur le montant consommé qui sera transformé en points d'achat, un peu comme dans les grandes surfaces.

Vous pouvez par exemple indiquer qu'un euro consommé vaut trois points de fidélité. En bas de chaque ticket de caisse sont indiqués les points de fidélité acquis lors de l'achat, ainsi que le total de points de fidélité cumulé par le client.
 

La gestion de la fidélité

Ces points pourront ensuite servir pour acheter d'autres articles chez le commerçant. Vous pourrez par exemple indiquer qu'avec 100 points de fidélité gagnés, le client aura 2 euros d'achat offerts.

C'est un système de fidélité qui marche bien et qui est à la mode en ce moment.

Avec ce système, le logiciel n'imprime donc pas de carte de fidélité, puisque tout est indiqué sur le ticket de caisse (comme en grande surface). Si vous y tenez, le logiciel peut tout de même exporter la liste des clients au format Excel, ce qui vous permettra de les imprimer à partir d'un autre logiciel.

Les statistiques

Easy Boulangerie fournit aussi un petit module de statistiques et de clôture de caisse.

Simple, sans être très exhaustif, il produit quand même des statistiques sur les clients, les ventes, les articles, et les vendeurs.

De plus, un tableau de bord synthétique de l'activité est visualisable à l'écran, c'est bien pratique.
 

Tableau de bord

Le logiciel gère aussi le fond de caisse. Il n'y a pas par contre de module de communication avec des logiciels de comptabilité de type Ciel Compta ou EBP Compta. Mais pour être honnête, il est rare en pratique que ce type d'export soit utilisé...

Le matériel de caisse

Easy Boulangerie gère l'imprimante-ticket, le tiroir-caisse, l'afficheur-client, et les imprimantes traditionnelles.

Concernant l'imprimante-ticket, le logiciel peut aussi bien la gérer en direct qu'avec un pilote Windows. Pour imprimer un logo sur le ticket de caisse, l'éditeur préconise le pilote Windows.

En plus du logo, vous pourrez ajouter cinq lignes de texte personnalisées en haut du ticket et cinq lignes de texte personnalisées en bas du ticket de caisse.
 

La gestion des matériels de caisse

Point intéressant : avec ce logiciel, il est très simple de tester l'imprimante-ticket et de changer de paramétrage à la volée si nécessaire.

Concernant l'afficheur-client, il est là aussi possible de faire afficher un message d'accueil personnalisé avant vente, puis un message (remerciement..) après-vente.

Lors d'une vente, chaque article vendu sera indiqué sur l'afficheur-client, ainsi que la quantité vendue et le prix unitaire net. Le total sera bien sûr ensuite affiché.

La réactivité

Le logiciel étant développé avec Windev, il vaut mieux utiliser un PC ou un terminal point de vente récent, il sera peu à l'aise sur un terminal point de vente un peu ancien. Cela dit, le logiciel est bien écrit et réactif, même avec un terminal point de vente de puissance moyenne.
 

Les articles dans l'écran de caisse


CONCLUSION

Easy Boulangerie est un petit logiciel bien conçu, simple et clair, allant droit au but. Il a aussi un bon positionnement prix, et sera apprécié de tous les boulangers et métiers de bouche recherchant un logiciel simple et efficace, essentiellement pour remplacer une caisse enregistreuse.

Par contre, si vous recherchez un logiciel de boulangerie perfectionné, avec des fonctionnalités très spécifiques à votre activité, comme la gestion des stocks périssables, des matières premières, de la gestion de production (cadences de fabrication, aide à la production avec par exemple des indications sur le nombre de croissant à produire par demi-journée, etc.), ce logiciel ne vous conviendra pas.

Il est à noter quand même, et c'est très rare pour un logiciel de ce prix, qu'Easy Restaurant peut gérer les livraisons à domicile, les comptes clients, et les tarifs sur place/à emporter/livré.

DANS LE CADRE D'UNE RECHERCHE DE LOGICIEL SIMPLE

Nous avons aimé :

- L'ergonomie générale du logiciel
- Sa simplicité et sa bonne conception
- Le tableau de bord pratique
- Le bon positionnement Prix
- La gestion très claire des autorisations d'accès des vendeurs
- La possibilité de gérer les clients en compte, la vente sur place, et (sur option) les livraisons
- L'assistance gratuite de 30 jours

Nous avons moins aimé :

- Le fait de ne pas pouvoir générer de ticket d'avoir pour les titres restaurants
- Pas de manuel imprimé
- Une seule méthode de fidélisation client
- De temps en temps des indications liées à la version "restaurant" et non "boulangerie"
- Pas de gestion d'écran extérieur plasma/LCD pour l'animation/publicité/fidélisation

Note globale : 8,5/10

DANS LE CADRE D'UNE RECHERCHE DE LOGICIEL EXHAUSTIF

Pas adapté à une utilisation pointue (gestion, stock, production, etc.)

Note globale : pas adapté

  PRIX EN MONOPOSTE : 450 euros H.T.

Disponible chez SoluScan et
Solumag

RETENIR OU PARTAGER


Article précédent             Commenter             Article suivant