Orchestra : Test de réactivité de l'interface tactile sur un TPV POSligne Odyssé (1024X768, peu d'articles)(2)

Test de fonctionnalité

Note : 2.7/5 (45 notes)

Dans ce deuxième test de la réactivité de l'interface tactile du logiciel de caisse Orchestra, nous avons configuré la résolution d'écran en 1024X768 pixels. Nous allons tester la réactivité de son interface tactile sur un terminal point de vente (TPV) POSligne Odyssé (Intel Celeron 2,5Ghz, Chipset graphique Intel 82855 GME, 512 Mo de RAM (480 de libres), avec Windows XP SP2), avec une petite base de données d'exemple. Comme vous allez pouvoir le voir dans la vidéo, la réactivité de l'interface de ce logiciel de caisse est très bonne sur cette machine, mais Orchestra s'affiche dans une fenêtre 800X600 pixels et ne bénéficie donc pas de tout l'espace à l'écran.

Orchestra est peu gourmand en mémoire vive (15 Mo de RAM au lancement, 30 Mo en utilisation constante). La mise à contribution du processeur est assez classique : 20 à 30 % en utilisation constante, et des pointes à 40 - 60 %.

Orchestra Point de Vente : Reprise d'article



Cliquez ici pour étudier
la réactivité de l'interface tactile du
logiciel de caisse Orchestra
sur un TPV POSligne Odyssé, Intel Celeron 2,5Ghz,
Chipset graphique Intel 82855 GME, 512 Mo de RAM (480 de libres),
avec Windows XP SP2, une petite base de données, et une résolution 1024X768 pixels




Nos tests de logiciels de caisse sont réalisés sur un terminal point de vente tactile Posligne Odyssé II,
avec une imprimante-ticket Posligne ODP200, matériels de caisse de référence pour notre magazine.



ARTICLES SUR DES THEMES SIMILAIRES

RETENIR OU PARTAGER


Article précédent             Commenter             Article suivant