Sumup, iZettle, ou un TPE carte bancaire classique via sa banque ?



 Au moment de sélectionner TPE (Terminal de Paiement Electronique, le petit appareil qui vous permet de lire une carte bancaire via sa puce, sa piste magnétique, ou même une approche sans contact) pour un commerce, le choix était simple à une époque : on prenait celui proposé par sa banque, point !

Il y a désormais plus de choix et de concurrence :

- Vous pouvez toujours passer par votre banque. Celle-ci vous fera alors signer un "contrat monétique" qui fixera entre autres les frais à facturer pour chaque transaction.

Sachez que ces frais sont de plus en plus négociables, il n'est pas rare en France de pouvoir négocier un taux de 0,30 à 0,40% de frais par transaction (par exemple, pour un paiement client de 10 € fait par CB, la banque vous facturera 10 * 0,40% = 0,04 €) et souvent sans frais fixes ! Ça, c'est pour les frais de transaction.

Il reste ensuite à se procurer l'appareil TPE lui-même. La banque peut vous le proposer à l'achat ou en location, maintenance/assistance incluse ou non. Généralement, vous n'êtes pas obligé de prendre le TPE à la banque, vous pouvez très bien prendre uniquement le contrat monétique chez eux, et le TPE ailleurs si celui qu'ils vous proposent ne vous convient pas. Vous trouverez des TPE en location, à l'achat, ou d'occasion, que ce soit en commerces (Metro...) ou sur des sites web.

- Vous pouvez sinon passer par l'une des startups d'étant engouffrées sur ce marché : Sumup, iZettle (racheté par Paypal), Smile and Pay, etc. Le principal intérêt de ces services est de pouvoir commencer simplement : pas de contrat, pas d'abonnement, généralement uniquement des frais par transaction, et le terminal (TPE) est gratuit ou presque ! Le TPE fourni a aussi un aspect moderne.

- Des entreprises proposent aussi une solution intermédiaire : Avec Sonexia, Web-monetique, et d'autres, vous utilisez un TPE classique, mais sans avoir besoin de prendre un contrat à sa banque ! Elles vous proposent en effet une carte de domiciliation bancaire qui vous permet d'utiliser un TPE. Vous n'avez pas de frais mensuels, uniquement un taux de transaction, sur le modèle des startups dont nous venons de parler. Cela permet aussi à de petites entreprises, indépendants, ou associations, ou même lorsque l'on est en interdit bancaire, de pouvoir utiliser un TPE même si sa banque ne veut pas leur proposer...

Que choisir ?

Comme souvent, il n'y a pas de choix ultime, tout dépend de vos besoins. Les startups de type Sumup ont l'avantage de la simplicité, elles ont secoué avec bonheur ce vieux marché ! C'est aussi un choix économique pour les très petits chiffres d'affaires. Côté esthétique, leur TPE a un look moderne. En plus, il est souvent quasi offert (mais un téléphone ou une tablette est souvent nécessaire pour utiliser le TPE, il n'est pas autonome) ! Il est aussi bien adapté pour des vendeurs itinérants : foires, salons, etc. 

Mais les banques / TPE classiques ont aussi leurs atouts, on peut même dire qu'ils sont de nouveau compétitifs : souvent le plus économique, et de loin, lorsque le commerce commence à faire un chiffre d'affaires raisonnable. Les nouveaux TPE sont aussi plus modernes qu'avant, avec de beaux écrans couleur, mais le look est toujours leur point faible (ça a quand même l'avantage de rassurer les plus anciens : ils n'ont pas de doute sur le produit...). C'est aussi techniquement très costaud, fiable. Enfin, l'argent est directement crédité sur votre compte bancaire, il ne passe pas par un intermédiaire de type Sumup, vous gagnez ainsi 1 à 3 jours. N'oubliez pas également que si vous encaissez par exemple 200 euros de CB par jour, et que votre startup met deux jours de plus à vous créditer chaque jour, c'est 400 euros qui sont tout le temps immobilisés. Finalement, le vrai gros inconvénient de passer par sa banque ...est de devoir perdre du temps à aller à l'agence, papoter, négocier, et lire des pages de contrat ! :-(


Commenter