A2GI-Caisse * : Importation des commandes du site d'e-commerce dans le logiciel de caisse (27)

Test de fonctionnalité

Note : 2.5/5 (41 notes)

 

Comment les commandes du site d'e-commerce sont-elles gérées dans A2GI-Caisse * ?

Il suffit de cliquer sur un bouton du logiciel pour importer les commandes du site web.

L'importation se fait sur une fourchette de dates. Par exemple, on peut importer dans le logiciel les commandes web de la journée, de la veille, ou de la semaine.

On peut sans problème cliquer sur le bouton d'importation plusieurs fois par jour : les commandes déjà importées ne seront pas réimportées une deuxième fois.

Généralement, les commerçants font une importation une ou deux fois par jour, ou alors chaque fois qu'ils sont avertis par email qu'ils ont une commande qui a été passée sur le site web.

Une fois importées, les commandes sont mises en attente dans les « commandes en attente de traitement ». Dans ce tableau, l'utilisateur peut voir toutes les commandes qu'il n'a pas encore traitées.
 

Importation des commandes clients dans le tableau d'e-commerce

Si des articles ou des clients sont inconnus du logiciel, l'utilisateur en est averti (voir les articles précédents sur la synchronisation des articles et des clients, ndlr).

Généralement, l'utilisateur procède de la façon suivante : à partir du tableau des commandes en attente, il imprime la première afin de la traiter (préparation du colis, impression de l'étiquette, etc.). Une fois traitée, il la transforme d'un clic en facture.

La facture est alors imprimée et les articles de la commande sont déduits du stock. Si les stocks sont indiqués sur le site web marchand, ils seront alors mis à jour lors de la prochaine synchronisation.

L'utilisateur peut alors traiter la commande suivante, etc. Un tableau des commandes en attente vide veut donc dire que toutes les commandes ont été traitées.

 


Importation des commandes clients dans le tableau


Nos tests de logiciels de caisse sont réalisés sur un terminal point de vente tactile Posligne Odyssé II,
avec une imprimante-ticket Posligne ODP200, matériels de caisse de référence pour notre magazine.



ARTICLES SUR DES THEMES SIMILAIRES

RETENIR OU PARTAGER


Article précédent             Commenter             Article suivant