Atthis : Retour de la presse invendue (7)

Test de fonctionnalité

Note : 2.8/5 (28 notes)

Nous allons voir aujourd'hui les différentes méthodes utilisées par le logiciel de caisse Atthis pour gérer les retours d'invendus. C'est une problématique importante du diffuseur de presse puisqu'il doit, chaque jour, faire le décompte de ses quotidiens et magazines invendus afin de les comptabiliser et de les retourner au dépôt. Atthis propose de créer automatiquement le bordereau d'invendus en fonction des quantités livrées et des ventes effectuées. Une deuxième solution permet aussi de scanner directement les invendus dans le rayon pour que le bordereau d'invendus soit ensuite généré automatiquement.

Nous avons vu que les commandes de presse étaient gérées automatiquement par les distributeurs. Le commerçant pourra-t-il néanmoins faire une demande de réapprovisionnement manuelle à partir d'Atthis ?

Oui, c'est possible, mais généralement c'est peu utilisé. Comme on l'a vu, le diffuseur de presse reçoit tous les jours son bordereau de livraison, mais il renvoie également tous les jours au dépôt, via Atthis, un fichier comprenant toutes ses ventes de presse de la journée.

Le dépôt fait ainsi des moyennes de ventes et ajuste en fonction les livraisons du diffuseur de presse.

atthis : bordereau de livraison nmpp

En pratique, quelle est la procédure à suivre pour gérer les retours d'invendus ?

Il y a en fait deux manières différentes de gérer les retours d'invendus. Tous les jours, le diffuseur de presse reçoit un bordereau lui indiquant les quotidiens et les magazines invendus qui sont à retourner.

La première méthode proposée par Atthis permet d'obtenir automatiquement une liste d'invendus. Cette liste se base sur le stock réceptionné, diminué des ventes effectuées.

Le commerçant n'aura plus qu'à aller dans ses rayons récupérer les quotidiens et les magazines invendus en se basant sur cette liste.

bordereau de retour d'invendu de presse dans atthis

Quelle est la deuxième solution ?

La deuxième méthode utilise un terminal de saisie portable. C'est un petit appareil muni d'un lecteur code-barres, avec lequel le commerçant va pouvoir aller dans ses rayons scanner tous les magazines invendus qu'il doit retourner.

Il remet ensuite le terminal de saisie sur son socle, pour que le bordereau d'invendus soit automatiquement mis à jour avec les magazines scannés.





Nos tests de logiciels de caisse sont réalisés sur un terminal point de vente tactile Posligne Odyssé II,
avec une imprimante-ticket Posligne ODP200, matériels de caisse de référence pour notre magazine.



ARTICLES SUR DES THEMES SIMILAIRES

RETENIR OU PARTAGER


Article précédent             Commenter             Article suivant