Firstmag * : conçu dès le départ pour gérer du multimagasin (11)

Test de fonctionnalité

Note : 2.3/5 (30 notes)

Firstmag * est un logiciel de caisse de plus en plus utilisé en environnement multimagasin (chaines de magasins ou commerçants indépendants gérant deux ou plusieurs magasins), pourquoi est-il reconnu dans ce domaine ?

Il faut savoir que Firstmag * s'appuie sur une base de données extrêmement fiable, pouvant gérer de gros volumes, et particulièrement bien adaptée à ce type de déploiement multisite.

C'est en fait très rare, la plupart des éditeurs ayant ciblé au départ les « monomagasins » (un seul point de vente). Ils ont donc souvent construit leur logiciel sur une petite base de données, correspondant à ce coeur de cible, puis ont essayé de l'adapter ou de l'étendre pour que le logiciel puisse aussi gérer des multisites, mais en informatique, une adaptation est bien plus fragile qu'une base construite dès le départ pour cette utilisation.

Chez Pointex * (éditeur de Firstmag *, ndlr), nous avons dès le départ travaillé avec une base de données reconnue sur le marché mondial, parfaitement sécurisée, très solide, et pouvant gérer aussi bien des monomagasins que du multimagasin.

C'est pour cela que nous avons aujourd'hui un produit bien plus solide que la moyenne, parfaitement adapté au multimagasin.

La base de données choisie, Firebird *, peut ainsi gérer sans aucune difficulté des fichiers de 200 ou 300 000 articles par exemple. En outre, elle s'appuie nativement sur le langage SQL, standard mondial de l'industrie logicielle.

C'est une solution très facilement déployable, ce qui nous permet d'accompagner naturellement nos clients, au fur et à mesure de leur croissance et de la création de nouvelles boutiques.

Statistique par boutique dans une chaine de magasins




Nos tests de logiciels de caisse sont réalisés sur un terminal point de vente tactile Posligne Odyssé II,
avec une imprimante-ticket Posligne ODP200, matériels de caisse de référence pour notre magazine.



ARTICLES SUR DES THEMES SIMILAIRES

RETENIR OU PARTAGER


Article précédent             Commenter             Article suivant