Orchestra Point de Vente : Affichage du stock en vente - Carte de fidélité - Reprise d'article - Duplication d'une vente précédente - Historique d'achats en caisse (7)

Test de fonctionnalité

Note : 2.9/5 (42 notes)

Le logiciel de caisse Orchestra Point de Vente peut afficher la quantité en stock d'un article sur sa case du pavé tactile de vente dès qu'elle descend au-dessous d'un seuil de stock minimum indiqué sur la fiche article. La quantité en stock est alors affichée en gros sur la touche, et toutes les informations de la touche passent aussi en couleur rouge. Cette fonctionnalité est intéressante, car seuls les articles dont le stock est proche de la rupture sont concernés, on les remarque donc très facilement à l'écran, et le commerçant peut ainsi se rappeler qu'il ne faut pas oublier de passer une nouvelle commande pour ces produits.

Orchestra Point de Vente peut-il gérer les stocks ?

Oui, nous proposons même une gestion de stock en visuel sur la caisse, c'est-à-dire que l'on sait indiquer en caisse qu'un produit est en rupture de stock. Dans la fiche produit, on peut entrer un seuil minimum, par exemple 5 exemplaires.

Dès que le produit atteindra cette quantité, son image sur le bouton du pavé tactile de la caisse sera remplacée par un gros chiffre rouge indiquant la quantité restante. Le chiffre se décrémentera ensuite automatiquement à chaque vente, ce qui permettra au commerçant d'être alerté d'une imminence de rupture de stock chaque fois qu'il vendra un exemplaire de cet article.

articles en rupture de stock sur le pavé tactile de l'écran de caisse d'Orchestra Point de Vente

Orchestra Point de Vente gère-t-il les retours d'articles ?

Oui, il suffit de saisir leur quantité en négatif. Le client peut ensuite prendre un autre article à la place, être remboursé, ou obtenir un avoir, selon la politique du commerçant.

Nous gérons également les comptes clients, ce qui fait qu'un avoir peut en fait être directement être mis sur le compte d'un client.

Avec la gestion du compte, le client peut par exemple être facturé en fin de mois. Des remises automatiques peuvent être appliquées en fonction du compte, et nous gérons également les autorisations de découvert, avec des montants maximums de découvert autorisé.

Comment la fidélité est-elle gérée dans Orchestra Point de Vente ?

Il est possible d'affecter un certain nombre de points de fidélité à chaque article. Le commerçant fixe ensuite un seuil de points de fidélité, et lorsque le client atteint ce seuil (après des achats cumulés d'articles), une alerte apparaît en caisse. Le vendeur n'a alors plus qu'à appliquer le cadeau dû à la fin de la carte de fidélité (remise, article offert, etc.).

Ce cadeau est-il appliqué manuellement par le vendeur ou peut-il faire l'objet d'une application automatique (remise calculée sur l'ensemble du chiffre d'affaires réalisé depuis le début de la carte, article spécial offert automatiquement, etc.) ?

Non, l'intervention doit être manuelle.

Orchestra Point de Vente : Reprise d'article

Même si c'est moins efficace, pourquoi ne pas proposer également d'autres types de fidélisation, par exemple sur le nombre d'achats, comme sur les cartes de fidélité traditionnelles ?

On peut gérer les cartes de fidélité sur le nombre de passages ou de ventes. Il suffit de créer un article "Passage" et de le cliquer à chaque vente. Avec cette astuce, les cartes traditionnelles peuvent être gérées.

Mais il ne faut pas oublier de cliquer sur la case "Passage" à chaque vente !

Oui, mais si le client a un doute et pense avoir terminé sa carte de fidélité, il suffit de vérifier son historique d'achats.

Cet historique est d'ailleurs visible sans quitter la vente. Le vendeur peut ainsi conseiller le client en fonction de ses derniers achats ("Vous aviez pris cette taille la dernière fois..", "Je vois que d'habitude vous les prenez en trois exemplaires...", etc.). Mieux, le vendeur peut automatiquement récupérer une vente précédente. Par exemple, si le client désire reprendre les mêmes articles que la dernière fois, il suffit de cliquer sur la dernière vente pour qu'elle soit dupliquée automatiquement. Il ne restera plus qu'à l'encaisser ! bien sûr, auparavant, il est possible de la modifier ou d'ajouter des articles.





Nos tests de logiciels de caisse sont réalisés sur un terminal point de vente tactile Posligne Odyssé II,
avec une imprimante-ticket Posligne ODP200, matériels de caisse de référence pour notre magazine.



ARTICLES SUR DES THEMES SIMILAIRES

RETENIR OU PARTAGER


Article précédent             Commenter             Article suivant