Orchestra Point de Vente : Clôture de caisse X et Z - Statistiques - Gestion des pertes et des dates de péremption (11)

Test de fonctionnalité

Note : 2.9/5 (36 notes)

Orchestra Point de Vente intègre un système de clôture de caisse traditionnel. Ce logiciel gère aussi la saisie des pertes dans l'écran de caisse, très utile par exemple pour les boulangeries qui doivent jeter en fin de journée certains produits non consommés. Les dates de péremption peuvent être également gérées, avec la possibilité d'entrer la date de péremption à chaque entrée de stock de nouveaux exemplaires d'un même article.

Comment les clôtures sont-elles gérées dans Orchestra Point de Vente ?

Nous proposons un système de clôture de caisse très proche de celui des caisses enregistreuses, afin que les commerçants puissent conserver leurs habitudes. Il suffit donc de cliquer sur "X" pour imprimer une lecture de caisse, sur "Z" pour clôturer la caisse, et sur "H" pour obtenir une lecture de caisse à une date donnée.

Plusieurs cases à cocher permettent de définir des options d'impression : détail des familles, listing des tickets, détail des règlements, fond de caisse, etc.

Statistiques graphiques

Pourquoi les X et Z de caisse ne peuvent-ils pas être visualisés à l'écran ?

Nous avons trouvé que la lecture des X et Z de caisse n'était pas vraiment adaptée à l'écran. C'est pour cela que nous proposons un autre module où l'utilisateur pourra consulter les données et statistiques de vente de manière bien plus détaillée.

Statistiques de chiffre d'affaires

Il sera ainsi possible de visualiser la répartition du chiffre d'affaires, les ventes effectuées par chaque vendeur, la balance des règlements, des statistiques horaires ou par article, le détail des tickets de caisse (chaque ticket est visualisable et imprimable), de nombreuses statistiques graphiques, le top et le flop des produits, et tout cela sur la période de son choix (fourchette de dates), pour tout le magasin, ou par vendeur.

Orchestra Point de Vente gère-t-il la perte (par exemple des croissants non vendus dans une boulangerie) ?

Oui, et de manière très simple, puisqu'il n'y a pas besoin de quitter l'écran de caisse. En fin de journée, par exemple, l'utilisateur saisit tous les produits à jeter (de la même manière que s'il tapait une vente) puis clique sur le bouton "Pertes".

Les articles jetés seront alors défalqués du stock. Dans les statistiques, il sera possible d'obtenir un état listant tous les produits jetés sur une période donnée (fourchette de dates). Chaque produit sera valorisé en valeur d'achat et en valeur de vente, avec bien sûr des totaux pour tous les produits en valeur d'achat et en valeur de vente, ce qui permettra de savoir ce que l'on a perdu (valeur d'achat) et ce que l'on aurait pu vendre (valeur de vente).

Listing des pertes

Orchestra Point de Vente gère-t-il les dates de péremption ?

Oui, si cette option est gérée, on pourra indiquer, à chaque entrée en stock d'un article, la date de péremption des exemplaires rentrés.

S'il reste encore du stock alors que la date de péremption est passée, les produits seront passés en perte. Un état permettra de les identifier pour aller les chercher dans les rayons et les jeter.

Est-il possible d'imprimer des étiquettes codes-barres différentes selon la date de péremption, afin que le logiciel connaisse le nombre de produits périmés restants (puisque par exemple, sur dix packs de yaourts d'une même référence en stock, il peut y en avoir que trois de périmés) ?

Non, nous n'allons pas jusque-là, mais nous fournissons déjà une indication utile au commerçant.





Nos tests de logiciels de caisse sont réalisés sur un terminal point de vente tactile Posligne Odyssé II,
avec une imprimante-ticket Posligne ODP200, matériels de caisse de référence pour notre magazine.



ARTICLES SUR DES THEMES SIMILAIRES

RETENIR OU PARTAGER


Article précédent             Commenter             Article suivant