Orchestra Point de Vente : Les offerts - Devis et factures en caisse - Matériel de caisse - Identification et droits d'accès des vendeurs - Gestion des tarifs de vente - Pavé tactile

Test de fonctionnalité

Note : 2.3/5 (62 notes)

 

Le logiciel de caisse Orchestra Point de Vente gère les vendeurs de manière assez fine, puisqu'il est possible d'attribuer des autorisations pour chaque fonctionnalité du logiciel, y compris, par exemple, les offerts, remises, et modifications de ticket (avant et/ou après impression du ticket de caisse). Les documents commerciaux sont aussi gérés en caisse. On peut ainsi imprimer une facture ou un devis sans quitter l'écran de caisse. Le devis est bien sûr conservé et pourra être rappelé ultérieurement (même plusieurs mois après) pour être transformé en facture, modifié, ou annulé.
 

Z de caisse et statistiques


Nous avons vu qu'Orchestra Point de Vente gérait un type de carte de fidélité. Tous les cadeaux effectués dans le cadre de la fidélisation client (offerts, remises, etc.) peuvent-ils être identifiés et comptabilisés séparément des autres types de remise ou d'offert, afin d'évaluer le coût de la politique de fidélisation du magasin ?

Non, le commerçant peut connaitre le coût des offerts et des remises effectués sur une période donnée, mais de manière globale, sans identification de la cause.

Comment les vendeurs peuvent-ils s'identifier en caisse ?

Par un mot de passe, une carte magnétique, ou une puce Dallas. Cette dernière étant très pratique, puisque dès que le vendeur quitte la caisse, la puce se désaimante automatiquement et la session du vendeur se ferme aussi automatiquement.

Toutes les fonctionnalités de l'écran de caisse peuvent-elles être soumises à autorisation ?

Oui. Lorsqu'un utilisateur est créé dans le logiciel, on lui affecte des droits, les droits d'un groupe (groupe caissiers, groupe managers, etc.), un groupe ayant ses propres droits (accès à telle ou telle fonction autorisé ou interdit), plus, si nécessaire, des autorisations ou interdictions supplémentaires, liées à l'utilisateur.

Quels sont les types de matériels de caisse gérés par Orchestra Point de Vente ?

Nous gérons tous les types de matériels, de l'imprimante-ticket à l'afficheur-client, en passant par le tiroir-caisse, la douchette code-barres, et l'imprimante multifonctions, cette dernière étant très pratique pour imprimer des chèques par exemple.

Orchestra Point de Vente : Droits d'accès d'un utilisateur

Est-il possible d'éditer des documents commerciaux sans quitter l'écran de caisse ?

Oui, à la fin de la vente, vous pouvez imprimer un ticket de caisse et/ou une facture. Comme Orchestra Point de Vente gère les comptes clients, le règlement de la facture pourra ensuite être suivi via le compte du client (si elle n'est pas réglée immédiatement).

Vous pouvez aussi imprimer des devis. Ce qui est intéressant avec les devis, c'est que vous pouvez les laisser en attente et les rappeler plusieurs jours ou semaines plus tard pour les transformer en facture, ce qui n'est pas possible avec un ticket de caisse (un ticket en attente doit être validé ou annulé avant la clôture du soir).

Comment les articles sont-ils présentés sur le pavé tactile de l'écran de caisse ?

Chaque article peut être placé sur une case, avec son prix et une image (ou photo...) qui lui est propre. Orchestra comprend une banque de 5 000 images. Il est à noter que nous gérons plusieurs tarifs par article et que ces tarifs peuvent varier automatiquement selon le jour et l'heure.

Par exemple, dans un bar, un tarif "happy hours" pourra automatiquement être appliqué à certaines heures de la journée.



Nos tests de logiciels de caisse sont réalisés sur un terminal point de vente tactile Posligne Odyssé II,
avec une imprimante-ticket Posligne ODP200, matériels de caisse de référence pour notre magazine.



ARTICLES SUR DES THEMES SIMILAIRES

RETENIR OU PARTAGER


Article précédent             Commenter             Article suivant