Pressing Plus : Suivi des vêtements en interne - Utilisation de papier et d'encre spéciaux pour l'imprimante-ticket (6)

Test de fonctionnalité

Note : 2.7/5 (37 notes)

Afin qu'un vêtement soit toujours suivi et identifié, Pressing Plus imprime un petit ticket interne à épingler sur chaque pièce. Pour que le ticket résiste au nettoyage à sec, nous verrons que l'imprimante-ticket utilise du papier particulier, hydrofuge, capable de résister à l'eau et au perchloréthylène, ainsi que de l'encre spéciale, elle aussi résistant aux produits utilisés en pressing.

Nous avons vu les informations indiquées sur le ticket de caisse, un ticket est-il aussi imprimé pour la gestion des vêtements en interne ?

Oui, un petit ticket interne est imprimé pour chaque vêtement. En haut du ticket, est indiquée la demi-journée où le vêtement doit être rendu (par exemple "VE/AP" pour vendredi après-midi), le numéro de ticket, le numéro de la caisse, le nombre total de vêtements à traiter pour ce client et le numéro du vêtement dans ce total (par exemple pièce 1 sur 7), la case du convoyeur où va être rangé le vêtement, le type de vêtement (exemple "Veste"), et enfin le numéro et le nom du client.

Le ticket fait à peine 3 cm de hauteur, mais il comprend donc toutes les informations nécessaires pour le pressing.

Si le client a déposé sept vêtements, Pressing Plus pourra donc imprimer sept petits tickets prédécoupés et prêts à être épinglés sur les vêtements.

Ticket interne pour l'étiquetage des vêtements

Quel type d'imprimante installez-vous généralement pour ce type d'impression ?

Si le pressing fait moins de 150 vêtements par jour, on installe une seule imprimante-ticket matricielle qui fait à la fois les tickets clients et les tickets internes pour les vêtements.

Comment faites-vous pour que le ticket interne ne déteigne pas sur le vêtement ?

On utilise du papier spécial, hydrofuge, qui résiste au perchlo et à l'eau, puisqu'en nettoyage en sec, on utilise du perchloréthylène. Au niveau de l'impression, nous utilisons aussi des rubans spéciaux avec une encre particulière qui résiste là aussi à l'eau et au perchlo.

Il ne faut pas oublier que le ticket reste agrafé sur le vêtement pendant tout son traitement dans le pressing, afin qu'il puisse être suivi et toujours identifié.

Paramétrage de l'imprimante-ticket dans Pressing Plus

Quel type d'imprimante-ticket installez-vous pour les pressings qui font plus de 150 vêtements/jour ?

Nous conservons l'imprimante matricielle pour les tickets de vêtements, mais nous installons une seconde imprimante-ticket, cette fois thermique, pour les tickets clients.

Les imprimantes-tickets peuvent-elles être facilement paramétrables dans Pressing Plus ?

Oui, une fenêtre permet de paramétrer facilement l'imprimante, puisqu'il suffit de sélectionner son modèle dans le logiciel. Plusieurs paramétrages pourront être aussi indiqués : la gestion ou non de la date de livraison, le nombre de jours de livraison par défaut, la gestion d'un journal de tickets, le nombre de factures à éditer, etc.





Nos tests de logiciels de caisse sont réalisés sur un terminal point de vente tactile Posligne Odyssé II,
avec une imprimante-ticket Posligne ODP200, matériels de caisse de référence pour notre magazine.



ARTICLES SUR DES THEMES SIMILAIRES

RETENIR OU PARTAGER


Article précédent             Commenter             Article suivant