Swarovski : Méthodes de commande et de pointage de livraison avec GlobalPos (30)

Test de fonctionnalité

Note : 3.7/5 (15 notes)

Claire Dasemin, gérante de deux boutiques franchisées du réseau Swarovski, nous explique sa manière de gérer les commandes et les livraisons fournisseurs. Comme nous le verrons, elle n'utilise pas les seuils de stock minimum des fiches articles de son logiciel de caisse (GlobalPos), mais préfère directement scanner les articles sur le catalogue de son franchiseur ou scanner les étiquettes codes-barres des produits qu'elle a vendu et dont elle a conservé les étiquettes. Concernant le pointage des articles livrés, Claire Dasemin nous donne également un exemple concret de méthode.

Comment gérez-vous votre stock ?

Habituellement, j'utilise deux méthodes : la première consiste à conserver toutes les étiquettes code-barres des produits que je vends, ce qui me permet ensuite de les scanner pour commander à mes fournisseurs tout ce que j'ai vendu.

Swarovski nous fournit également un catalogue de produits, avec photos et codes-barres. Je me sers donc aussi de ce catalogue pour scanner les articles que je veux commander. Avec GlobalPos, c'est très simple, puisqu'il me suffit de créer une commande fournisseur et de scanner les articles qui m'intéressent dans le catalogue.

Vous n'utilisez donc pas les seuils de stock minimum ?

Non, dans le milieu de la mode, ce n'est pas une méthode très efficace, la mode évoluant rapidement.

Bon de commande dans GlobalPos

Comment gérez-vous les livraisons fournisseurs ?

Je reçois une livraison chaque semaine, mais elle ne correspond pas obligatoirement à ma dernière commande, surtout en ce moment où les délais de fabrication sont un peu longs.

Dans mon logiciel de caisse, j'ouvre donc la liste des livraisons en attente, et je sélectionne (grâce à la date de commande notamment) la livraison qui vient d'arriver.

Réception de commande

Comment pointez-vous les articles livrés ?

Je vérifie les quantités livrées en pointant manuellement le bon de livraison envoyé par le fournisseur. Ensuite, j'ouvre la livraison dans GlobalPos et j'appuie sur la touche "Entrée" sur chaque article livré avec la bonne quantité. Pour les articles manquants ou dont la quantité est inférieure à celle commandée, il suffit que je tape le bon chiffre dans la ligne concernée. C'est très rapide.

Pourquoi ne pas scanner les articles livrés ?

Je pourrai le faire effectivement, mais je préfère laisser la caisse libre.





Nos tests de logiciels de caisse sont réalisés sur un terminal point de vente tactile Posligne Odyssé II,
avec une imprimante-ticket Posligne ODP200, matériels de caisse de référence pour notre magazine.



ARTICLES SUR DES THEMES SIMILAIRES

RETENIR OU PARTAGER


Article précédent             Commenter             Article suivant