ConviSAV : Fiche de réparation - Numéro d'identification unique - Recherche par numéro de série - Étiquette code-barre à coller sur l'article à réparer

Test de fonctionnalité

Note : 3.3/5 (110 notes)

 

Avec ConviSAV, l'utilisateur va pouvoir gérer et suivre tous les articles rapportés au service après-vente (S.A.V.) du magasin. Dès qu'un article est rapporté à l'atelier, il est ainsi identifié par un numéro d'intervention unique. Une étiquette à code-barre unique peut aussi être imprimée et collée sur l'article, afin de pouvoir le tracer pendant tout son traitement. Lors de l'établissement d'une fiche de réparation, la nature de la panne pourra bien sûr être indiquée.

Comment se passe la gestion des réparations ?

Si ce sont des appareils qui sont réparés à l'atelier, donc apportés par des clients ou éventuellement des grands magasins (si l'atelier fait partie d'un centre technique), on enregistre l'appareil à son arrivée à l'atelier : on lui attribue donc un numéro d'intervention qui va le suivre tout au long de son traitement dans l'atelier.

On peut aussi imprimer à ce moment-là une étiquette avec un code-barre unique et les principales caractéristiques de l'appareil. Cette étiquette sera à coller sur l'appareil, afin de mieux l'identifier et le suivre tout au long de son traitement.


Une fiche réparation


Comment se passe la saisie d'une fiche de réparation ?

On commence par saisir le code du client (ou on crée une nouvelle fiche). Ce client peut être un particulier, ou un revendeur qui va apporter toute une série de matériels à réparer.

On peut retrouver un client par son code, son nom, ou son numéro de téléphone. Un client "divers" peut aussi être utilisé.

Quels types d'informations sont-ils contenus dans la fiche client ?

On y retrouve bien sûr toutes les coordonnées du client, son type (particulier, revendeur-distributeur), des indications de facturation, et un accès à son historique de facturation et de paiement.

Pour les entreprises intervenant à l'extérieur, des informations très précises peuvent être indiquées sur l'adresse : escalier, étage, digicode, porte, etc.

Une fiche client de ConviSAV

Comment l'identification de l'appareil à réparer est-elle faite ?

Si l'entreprise est un centre technique spécialisé dans plusieurs marques par exemple, il peut retrouver l'appareil dans sa base de données, par la marque ou la référence du produit.

Si l'appareil avait été vendu par le magasin, il suffit de taper son numéro de série pour qu'il soit retrouvé par le logiciel (on saura également dans ce cas si l'appareil est toujours sous garantie).

Enfin, dans les autres cas, l'utilisateur peut décrire l'appareil sur le moment ; ou de manière très simple (nom et numéro de série par exemple), ou de manière plus complète.

Il ne faut pas oublier aussi que dès que l'on identifie le client, tous les articles qu'il a achetés sont automatiquement listés à l'écran.

Ensuite, bien sûr, l'utilisateur indique la nature de la panne dans la fiche de réparation.

Cette nature de panne peut être saisie manuellement ou être sélectionnée dans une liste de pannes types.

Liste des pannes types


Nos tests de logiciels de caisse sont réalisés sur un terminal point de vente tactile Posligne Odyssé II,
avec une imprimante-ticket Posligne ODP200, matériels de caisse de référence pour notre magazine.



Voir la fiche de ce logiciel de caisse Comment les autres logiciels gèrent ces fonctions
Besoin d'aide

ARTICLES SUR DES THEMES SIMILAIRES

RETENIR OU PARTAGER


Article précédent             Commenter             Article suivant