EBP Point de Vente : Droits d'accès des vendeurs - Coût des licences en réseau (6)

Test de fonctionnalité

Note : 3/5 (21 notes)

Dans cette deuxième partie de l'interview d'Aurélie Dettwyler, Chef de Produit EBP Point de Vente, nous allons approfondir le rôle de chaque application (Front Office et Back Office) de ce logiciel de caisse. Nous verrons également que la tarification du logiciel de caisse EBP Point de Vente 2006 version réseau a été améliorée par rapport à la version 2004, le logiciel étant maintenant vendu au nombre de postes. Enfin, Aurélie Dettwyler nous parle de la gestion des droits d'accès du logiciel, qui permet d'autoriser, ou non, l'accès de chaque fonctionnalité à chaque vendeur.

Vous disiez qu'EBP Point de Vente 2006 n'était pas adapté aux métiers du textile et du prêt-à-porter. Cela est-il dû au fait que ce logiciel de caisse n'inclut pas de grilles de tailles / couleurs ?

Oui. Les magasins de prêt-à-porter peuvent toutefois l'utiliser, mais s'ils veulent gérer précisément les tailles et les couleurs, cela sera plus fastidieux qu'avec un logiciel spécialisé dans ce domaine.

Le logiciel de caisse EBP Point de Vente inclura-t-il une gestion des grilles et couleurs dans une prochaine version ?

C'est à l'étude effectivement, mais rien n'a été décidé pour le moment.

EBP Point de Vente : fiche article

Nous recevons parfois des courriers de lecteurs qui ont du mal à comprendre réellement la différence entre le Front Office et le Back Office d'EBP Point de Vente, pouvez-vous nous repréciser ce point ?

Le Back Office sert à toute la gestion des stocks, devis, et factures, alors que le Front Office sert uniquement en caisse. Pour éviter de troubler nos clients, nous n'employons pas, volontairement, le terme "EBP Gestion Commerciale Pro v10" pour le Back Office. On parle plutôt "d'arrière boutique" pour le Back Office, et de caisse pour le Front Office.

Un petit magasin qui ne se sert d'EBP Point de Vente que pour des opérations de caisse simples pourra-t-il se passer du Back Office ?

Le Back-Office reste nécessaire pour les paramétrages initiaux, la création d'articles, et l'export comptable. Mais pour un commerçant utilisant EBP Point de Vente comme une simple caisse enregistreuse, l'utilisation du back-office restera très marginale.

EBP Point de vente : droits d'accès vendeurs

Comment EBP Point de Vente est-il facturé si un commerçant a besoin de trois Front Office pour ses caisses et d'un seul Back Office pour la gestion  ?

Nous avons amélioré la facturation des versions réseaux par rapport à la version 2004 d'EBP Point de Vente. Aujourd'hui, nous vendons au nombre de postes. Si le commerçant a quatre postes, nous lui vendrons une version 4 postes d'EBP Point de Vente. Sur tous les postes, le commerçant pourra installer à la fois le Back-Office et le Front Office, ou s'il le désire, uniquement l'un des deux ; dans tous les cas, il aura une liberté totale dans la configuration de ses postes.

Si maintenant le commerçant ne veut pas que ses vendeurs aient accès au back-office, cela sera possible grâce à la gestion des droits d'accès. L'accès au Back-Office peut être totalement interdit ou seulement en partie. Le commerçant peut ainsi autoriser l'accès à certaines fonctionnalités à un employé de confiance, afin de se décharger de certains travaux.





Nos tests de logiciels de caisse sont réalisés sur un terminal point de vente tactile Posligne Odyssé II,
avec une imprimante-ticket Posligne ODP200, matériels de caisse de référence pour notre magazine.



ARTICLES SUR DES THEMES SIMILAIRES

RETENIR OU PARTAGER


Article précédent             Commenter             Article suivant