Gestmag : Calculs automatiques dans les tableaux - Graphique - Éditeur d'état - Requêteur (39)

Test de fonctionnalité

Note : 2.6/5 (46 notes)

La plus grande nouveauté de cette version 42 de Gestmag 2006 est probablement le fait que ce logiciel de caisse est livré avec un éditeur d'état et de requête très puissant. Avec cet éditeur, "Windev États et Requêtes 10", l'utilisateur avancé ou le revendeur peut créer des états (documents commerciaux, étiquettes...) complètement personnalisés, incluant des graphiques, des codes-barres, des champs calculés, etc. Les données affichées dans l'état peuvent être aussi sélectionnées très précisément grâce au requêteur qui permet de faire des recherches multicritères et multifichiers.

Une petite modification technique, mais importante au niveau de la législation, a été apportée aux éditions des documents commerciaux et tickets de caisse. La réimpression d'un de ces documents inclura en effet maintenant automatiquement la mention "Duplicata", ce qui évitera au commerçant de sortir son tampon encreur ! La mention peut être toutefois retirée dans les paramétrages.

Si la gestion des utilisateurs est activée, il est possible maintenant de lancer Gestmag directement sur le module de caisse. C'est utile pour les postes de caisse d'un réseau, où les vendeurs n'utilisent généralement que le module de caisse/vente.

À la sortie du module de caisse, Gestmag pourra également se fermer automatiquement. Par sécurité, un utilisateur "administrateur" aura toujours accès au menu principal.

gestmag 2006 : graphique

Certains tableaux et listes (liste de factures, de devis, etc.) de Gestmag intègrent plusieurs améliorations. Par exemple, si ces tableaux incluent une colonne avec des données numériques (montants, quantités, etc.), il est possible, en trois clics, de demander à Gestmag d'ajouter des calculs automatiques : somme, moyenne, et nombre d'éléments.

Si vous sélectionnez "moyenne" dans une liste de factures, Gestmag indiquera alors instantanément en bas de la liste le montant moyen des factures affichées.

En un clic, un graphique basé sur la liste peut être aussi obtenu. Il est possible de modifier le type de graphique, son style, la police de caractères utilisée, etc. Ces préférences sont enregistrables et le graphique peut être imprimé.

gestmag 2006 : éditeur d'état

Gestmag 2006 est livré avec l'éditeur d'états "Windev États et Requêtes 10" qui permet de modifier des états existants (documents commerciaux, étiquettes, listes, statistiques, etc.) ou d'en créer de nouveaux.

Cet éditeur d'état n'est pas trop difficile à manier tant que l'on se contente de modifier des couleurs ou des polices de caractères. On peut aussi facilement, par exemple, ajouter des logos, des photos, etc. Tout cela est simplement réalisable et c'est déjà très appréciable.

Les utilisateurs avancés pourront aller un peu plus loin en modifiant le corps du document, en retirant des colonnes, en en ajoutant de nouvelles, en ajoutant des champs calculés automatiquement, etc.

L'éditeur d'état livré avec Gestmag est vraiment très puissant et son ergonomie est bien pensée.

gestmag 2006 : requêteur

En plus de pouvoir créer des états, "Windev États et Requêtes 10" peut aussi faire office de requêteur, c'est-à-dire que vous pouvez vous-même créer vos propres listes de données en choisissant les colonnes qui vont être affichées, les tris à effectuer, et surtout les données sur lesquelles porteront vos recherches et qui seront affichées (voir la présentation vidéo).

Comme vous pouvez cumuler la création d'un état avec une requête que vous avez vous-même créée, les possibilités de cet outil sont très grandes. Elles intéresseront particulièrement les revendeurs et les SSII qui pourront créer de la valeur ajoutée en proposant à leurs clients des états ou des statistiques créés réellement sur mesure.





Nos tests de logiciels de caisse sont réalisés sur un terminal point de vente tactile Posligne Odyssé II,
avec une imprimante-ticket Posligne ODP200, matériels de caisse de référence pour notre magazine.



ARTICLES SUR DES THEMES SIMILAIRES

RETENIR OU PARTAGER


Article précédent             Commenter             Article suivant