I-Nova, éditeur du logiciel de prêt-à-porter Quoram : Distribution - Nombre de licences vendues - Assistance - Windev (2)

Test de fonctionnalité

Note : 3.8/5 (76 notes)

Dans cette dernière partie de la présentation de la société I-Nova, nous allons voir que le logiciel point de vente pour boutique de prêt-à-porter Quoram a été installé dans 300 commerces, principalement dans des petites chaînes de magasins ou des franchises. La société I-Nova assure elle-même l'assistance téléphonique et peut installer des solutions de caisse sur site dans toute la France. I-Nova édite également un logiciel pour restaurant qui intègre quelques fonctions originales, telle que la gestion de la musique d'ambiance.

Nous avons vu que vous commercialisez principalement votre logiciel de caisse par l'intermédiaire de représentants en prêt-à-porter, travaillez-vous également avec un réseau de distribution ?

Nous essayons, mais les revendeurs sont frileux pour ce type de produits qui demande tout de même un certain investissement. Nous travaillons néanmoins déjà avec quelques revendeurs que nous avons formés et qui peuvent se déplacer sur les sites des clients.

Combien de licences de Quoram avez-vous déjà installées ?

Nous avons équipé 300 commerces, dont 60 % sont des franchises ou font partie de petites chaînes.

écran de caisse de quoram

Quels services d'assistance proposez-vous à vos clients ?

Nous proposons une hotline (assistance téléphonique, ndlr) que nous gérons en interne. Quoram est un produit très fiable et simple d'accès, ce qui fait que nous n'avons en moyenne que cinq appels par jour pour 300 sites installés.

Pouvez-vous installer le matériel de caisse sur des sites géographiquement éloignés ?

Oui, d'ailleurs nous n'avons qu'une dizaine de clients près de notre entreprise. Tous les autres sont répartis sur le territoire national. Il n'y a que dans le sud-ouest où nous n'avons pour l'instant pratiquement pas de clients. Nous avons donc l'habitude de nous déplacer hors de notre département.

quoram

En dehors de votre logiciel de caisse destiné aux commerces de prêt-à-porter, vous commercialisez également un produit pour les restaurants, Quoram C.H.R. ; ce produit représente-t-il une part importante de votre activité Point de Vente ?

Non, c'est un logiciel encore très jeune, qui a deux ans, et que nous n'avons pas encore mis en avant. Le produit a été installé sur une dizaine de sites et nous sommes satisfaits de l'accueil qui lui a été réservé.

C'est un logiciel très pratique, à l'ergonomie minutieusement soignée, et qui intègre déjà des fonctionnalités peu courantes : gestion de la musique d'ambiance, des caméras de surveillance, des terminaux de saisie portables Pocket PC, etc.

Avec quel langage de programmation travaillez-vous ?

Nous travaillons avec Windev. Lors du choix de l'environnement de développement, nous avons étudié les différentes options qui se présentaient à nous, mais pour ce type de marché, Windev nous a paru être le produit le plus adapté, notamment pour sa productivité impressionnante.

Au niveau des fichiers de données, nous travaillons là aussi avec le système de Windev : les fichiers Hyperfile.

Quel chiffre d'affaires réalisez-vous ?

Nous avons un C.A. qui tourne entre 300 et 400 000 euros.



Nos tests de logiciels de caisse sont réalisés sur un terminal point de vente tactile Posligne Odyssé II,
avec une imprimante-ticket Posligne ODP200, matériels de caisse de référence pour notre magazine.



ARTICLES SUR DES THEMES SIMILAIRES

RETENIR OU PARTAGER


Article précédent             Commenter             Article suivant