InnoPos : Codes-barres - Composition des articles - Tailles/couleurs - Imprimantes déportées (7)

Test de fonctionnalité

Note : 2.8/5 (24 notes)

Nous continuons notre tour d'horizon du logiciel InnoPos avec la fin de la présentation de la gestion d'articles de ce logiciel de caisse. Nous verrons qu'InnoPos a la particularité, rare, de pouvoir gérer plusieurs codes-barres par article (l'article peut ainsi en caisse être lu par son code-barres fabricant ou son code-barres distributeur par exemple), de gérer les articles composés, ainsi que les bons de commande internes qui permettent par exemple au moment d'une vente de prévenir automatiquement le dépôt d'apporter certains articles.

Le logiciel de caisse InnoPos vous permet également d'enregistrer un ou plusieurs codes-barres par article. Cette dernière possibilité (plusieurs codes-barres pour un seul article) est plutôt rare dans les logiciels de caisse et peut pourtant se révéler très pratique dans certaines activités où l'on a effectivement plusieurs codes-barres pour un même produit (code-barre fabricant, code-barre grossiste, etc..).

InnoPos gère aussi intelligemment les imprimantes distantes. C'est une fonctionnalité qui servira dans peu d'activités, mais elle est indispensable, par exemple, en restauration. Elle permet, au moment de la vente, d'envoyer un bon pour cet article sur une ou plusieurs imprimantes distantes. Par exemple, dans certaines activités, le client ne prend pas directement les articles en rayon, ce sont des salariés de l'entreprise qui les apportent en caisse au moment de la vente.

logiciel de caisse innopos : la fiche article

La fonction d'impression distante d'InnoPos permet donc, au moment de l'impression du ticket de caisse, d'imprimer un bon directement dans un entrepôt (ou en cuisine pour la restauration rapide) pour prévenir les magasiniers d'apporter un ou plusieurs articles en caisse.

Dans la fiche d'article d'InnoPos, on peut également indiquer si l'article est à prendre en compte dans le calcul des commissions Vendeurs, si le stock doit être géré pour cet article (permet de gérer les prestations par exemple), si un vendeur peut modifier le prix de cet article en vente, si on peut y appliquer une remise, etc..

logiciel innopos : les fonctions

Deux références peuvent également être enregistrées (par exemple un code interne et un code fabricant), ainsi que le nombre de points fidélité que donne l'article (si on gère cette fonction), et le mode de vente (normal, à partir d'une balance (poids)..).

InnoPos gère les articles composés. C'est à dire que vous pouvez créer des articles composés d'autres articles. Par exemple, vous pouvez créer un ensemble "Ordinateur" qui comprendra les articles "Pc" "Ecran" et "Clavier". A chaque fois que vous vendrez l'article "Ordinateur", les articles "PC", "Ecran", et "Clavier" seront décrémentés du stock. De plus, la marge de l'article "Ordinateur" tiendra compte des prix d'achat de ses trois composants.

logiciel de caisse innopos

C'est aussi très utile en restauration puisqu'InnoPos gère également les quantités avec décimale et les unités (par exemple kilos, litres, etc..). Vous pouvez donc ainsi créer des plats, cocktails, etc.. et InnoPos mettra à jour les stocks automatiquement.

Comme on l'a déjà vu, le logiciel de caisse InnoPos gère également les tailles et les couleurs (quasiment indispensables en prêt-à-porter), mais malheureusement il ne gère pas les grilles de tailles. Il faudra donc créer autant d'articles qu'il y a de tailles et de couleur, et ceci pour une même référence (bien sûr dans le cas où vous voulez gérer les tailles et couleurs).

Heureusement, InnoPos dispose d'une fonction de duplication de fiche d'article qui permet tout de même de créer les fiches articles pour toutes vos tailles et couleurs pas trop lentement (tout dépend du nombre d'articles que vous avez).

La gestion des tailles et couleurs reste quand même le point faible de cette gestion d'articles (surtout pour les magasins de prêt-à-porter qui disposent de beaucoup de références et qui veulent gérer précisément les tailles et couleurs).

L'autre point faible est qu'InnoPos gère difficilement plus de 5 ou 6000 articles, à partir de 10000 articles on peut même dire qu'il devient inexploitable. Bien sûr, on peut compenser ce problème avec un ordinateur très puissant, mais il ne sera compensé qu'en partie.





Nos tests de logiciels de caisse sont réalisés sur un terminal point de vente tactile Posligne Odyssé II,
avec une imprimante-ticket Posligne ODP200, matériels de caisse de référence pour notre magazine.



ARTICLES SUR DES THEMES SIMILAIRES

RETENIR OU PARTAGER


Article précédent             Commenter             Article suivant