Artifact * : Gestion du dépôt-vente (26)

Test de fonctionnalité

Note : 2.6/5 (38 notes)

Artifact * dispose d'un module destiné aux dépôts-vente, comment fonctionne-t-il ?

L'avantage d'Artifact * est de pouvoir proposer au commerçant différentes méthodes de vente : Vente au détail traditionnelle, vente d'articles d'occasion (le commerçant paye immédiatement l'article lorsqu'il l'achète), et dépôt-vente (le commerçant paye l'article au déposant qu'à partir du moment où il a été vendu).

Le commerçant pourra n'utiliser qu'une seule de ces méthodes, ou bien les trois simultanément !

C'est un atout important, car on ne sait jamais comment le commerce peut évoluer. On peut par exemple ne faire que du dépôt-vente à un moment donné, puis, par la force des choses, proposer des articles neufs ou d'occasion.

Comment enregistrer le dépôt d'un article ?

Très simplement, à partir de la caisse ou du back-office. L'enregistrement se passe en deux étapes.

Dans la première, l'utilisateur va saisir le nom du produit, et éventuellement des caractéristiques qui le définiront.

Par exemple, le produit pourra être placé dans l'arbre rayon/famille/sous-famille/catégorie du magasin.

Si nous prenons l'exemple du dépôt d'une imprimante, ce produit pourra être placé dans une arborescence de type "Informatique -> Périphériques -> Impression -> Matériel", ce qui permettra ensuite de retrouver facilement l'article et d'effectuer des statistiques précises sur les types d'articles (pour voir par exemple les types d'articles qui fonctionnent le mieux, ceux qui génèrent le plus de marge, ceux qui partent le plus vite, etc.).

L'utilisateur pourra également indiquer une saison et/ou une année. Par exemple, dans le cas d'un surf, on n'indiquera pas de saison, mais on indiquera son année de commercialisation, ce qui est important pour ce type de produits et en général pour tous les produits millésimés.

Enfin, un numéro de série pourra être indiqué pour tous les produits électroniques, électriques, mécaniques, etc.

Enregistrement d'un dépôt


Nos tests de logiciels de caisse sont réalisés sur un terminal point de vente tactile Posligne Odyssé II,
avec une imprimante-ticket Posligne ODP200, matériels de caisse de référence pour notre magazine.



ARTICLES SUR DES THEMES SIMILAIRES

RETENIR OU PARTAGER


Article précédent             Commenter             Article suivant